Toutes les semaines, vous réunissez vos cadres pour un comité de direction ou un comité exécutif. En tirez-vous tout le bénéfice que vous être en droit d’attendre d’une réunion hebdomadaire des éléments les plus compétents de votre entreprise ?

Le comité de direction n’est pas une assemblée de directeurs

Une assemblée de directeurs … et bien… c’est une assemblée de directeurs : chaque directeur se bat pour sa fonction. Alors que c’est tout le contraire qui doit se produire, le rôle de ces réunions est de faire progresser l’entreprise. Il est nécessaire que chaque participant soit capable de prendre de la hauteur, qu’il soit à l’aise sur des sujets tels que la logistique, la recherche ou la finance.
La finance, tiens parlons-en, les membres qui assistent à vos réunions sont-ils aussi à l’aise que vous en finance ? Après tout, il ne leur viendrait pas à l’idée de conduire une voiture sans tableaux de bord et sans indicateur. Connaissent-ils les outils qui existent dans l’entreprise ?

Les outils de pilotage au service du comité de direction

Chaque membre de votre direction peut avoir à sa disposition :

  • Des tableaux de bord
  • Des prévisions et des budgets
  • Le suivi de la trésorerie
  • La comptabilité analytique qui permet de suivre des affaires ou des départements de la société
  • L’analyse des besoins et des ressources

Ces outils sont émis par le service financier. Ce n’est pas le seul rôle qui doit concerner les membres de la direction : il doit aussi assurer le financement des machines que vous voulez acheter ou des projets que vous voulez mettre en œuvre. Par conséquent, il a besoin d’informations, besoin de comprendre de façon détaillée la marche de l’entreprise.

La direction financière est une direction support

Votre DAF (Directeur Administratif et Financier) ou votre RAF (Responsable administratif et Financier) doit considérer son service comme un service support et surtout pas comme un service expert, seul capable de comprendre la finance. Certes, il lui appartient de faire en sorte que l’entreprise se conforme aux règles comptables et légales. Mais, il doit aussi partager les implications éventuelles des changements de législation.
Avant tout, il est là pour mesurer la progression de l’entreprise, communiquer et partager ses outils.

Une communication dans les deux sens

Les outils de pilotage ne seront efficaces que si leur mise en place a été faite de façon collaborative. Quels sont les objectifs de l’entreprise ? D’une division ? A quoi verrez-vous que vous êtes en train de réaliser ces objectifs ? Dans quel délai et selon quelle périodicité avez-vous besoin de ces informations ?

Ouvrez le comité de direction aux outils de pilotage

Vous augmenterez votre efficacité, vous mesurez l’avancement de vos projets et vous serez capable de prendre des actions correctives. Essayez, si vous le souhaitez, nous pouvons vous apporter nos compétences et notre expérience.