Au fil de nos rencontres avec des dirigeants d’entreprises, nous constatons un point commun : une véritable volonté de changer quelque chose dans les systèmes, les organisations. Mais Quoi ? Comment ?

Ils nous parlent de leurs doutes, de leurs difficultés…

Monsieur LEGRAND veut tout et son contraire : Il veut évoluer, mais sans rien changer ? Il souhaite que ça avance rapidement, mais ne consacre aucun temps à la réflexion ?

Mr LEGRAND dirige une PMI de 35 personnes en Rhône-Alpes qu’il a créé il y a plus de 15 ans, mais aujourd’hui il n’est pas satisfait de la situation de son entreprise. En effet, il est de plus en plus difficile de conquérir des clients. Les marges sont très disputées pour ne pas dire rognées pour conserver les clients !

« Parlons-en des clients, aucune reconnaissance ! Et toujours à vouloir une réponse la moins chère possible dans des délais très courts avec des changements en permanence et des paiements de plus en plus longs … et puis les commerciaux n’écoutent pas ses recommandations et il doit corriger le tir !
Sans parler des fournisseurs : plus de stock, des délais à rallonge, des délais de paiement non discutables sinon la marchandise est bloquée (surtout par les fournisseurs de tailles importantes), des prix qui augmentent « parce que c’est comme ça ! ».
En plus, il faut essayer de comprendre toutes ces lois environnementales, économiques, sociales, juridiques, fiscales, prévoir le prochain audit qualité (qui n’a pas fait augmenter les ventes !) et les nouveaux ratios des banquiers … !!! Tout est fait pour nous compliquer la vie. »

M LEGRAND sent bien, sait bien qu’il ne peut plus rester comme « avant », que le monde bouge vite et qu’il faut s’adapter, que les autres aussi bougent en France, mais aussi dans les autres pays !
Bref, il se démène, mais ne voit pas son chiffre d’affaires progresser comme il l’aimerait et finalement quand il regarde ce qui lui reste à la fin de l’année, ses marges, sa rentabilité, qu’elle sera sa retraite en tant que chef d’entreprise…Il faudrait bien se décider à changer, mais : comment ? Vers quoi ? Et puis, ça coûte cher et l’argent est de plus en rare depuis la crise de 2008 !

Il y a bien les projets de développement à l’international (car là au moins ça bouge), le changement de méthode de travail pour produire mieux, les marges à mieux maîtriser pour mieux vendre, et puis, et puis…..Comment faire comprendre ça à tout le personnel ? Comment les faire s’investir, car après tout, ils sont aussi concernés ! »

M LEGRAND est en fait, un chef d’entreprise classique de PME/PMI française qui doit décider du changement. Mais par où commencer, sur quoi s’appuyer et comment s’organiser ?
Il y a tellement de paramètres à prendre en compte que toutes les décisions sont complexes, d’autant que l’on n’a pas le droit de se tromper, car les ressources (les moyens financiers) sont rares.

Il est temps de se poser, mais « se poser » ça veut dire quoi ?
– Avoir envie de changer les choses, décider, se motiver, motiver les collaborateurs et l’ensemble du personnel, s’appuyer sur des données factuelles, être à l’écoute et voir ce qui se passe autour de nous, organiser, planifier, suivre, piloter et accepter de changer encore et encore…car rien n’est figé.

Oui, le changement se pilote !

Mais comment une PME/PMI ou une ETI doit-elle s’engager dans le changement ?

La gestion d’une entreprise, son pilotage, l’accompagnement de son évolution est un processus d’amélioration continue. Les hommes, les moyens financiers, mais aussi les objectifs du dirigeant (personnels ou de l’entreprise) et la stratégie de l’entreprise sont les clés de la réussite.

Nous suggérons de commencer par les données financières disponibles pour les analyser, les comprendre, les trier, les organiser et entrevoir le ressort du changement. Elles doivent être abordées comme des déclencheurs, des outils majeurs d’évolution, expliquées, comprises et partagées par tous. C’est un des points de blocage essentiel des entreprises aujourd’hui : en avez-vous conscience ?

L’une des conditions de réussite est de savoir définir les ressources nécessaires pour aménager la transformation souhaitée : les efforts, les moyens, le temps. Confiance + encadrement + se donner le droit à l’erreur.

Notre valeur ajoutée est dédiée au développement des entreprises.
Vous souhaitez en savoir plus ? Partagez une expérience, un point de vue ?

Vous pouvez nous contacter et notre équipe répondra à toutes vos questions.